Accueil / Parutions scientifiques en ligne / Articles / Etcharry, Stéphan – La Jota (1911) à l’Opéra-Comique. L’« Espagne noire » de Raoul Laparra

Imprimer le contenu de la page

Etcharry, Stéphan – La Jota (1911) à l’Opéra-Comique. L’« Espagne noire » de Raoul Laparra

Date

2012-6

Description

Créée sur la scène de l’Opéra-Comique le 26 avril 1911, La Jota de Raoul Laparra tente de renouveler les codes de l’imaginaire hispanique en situant son action vers 1835 – durant la première des trois guerres carlistes –, dans un petit village des Pyrénées aragonaises – sorte de conservatoire de coutumes ancestrales. Afin de tendre à une certaine forme d’authenticité, le compositeur et toute l’équipe du spectacle firent le voyage en Espagne, à Ansó, dans le but de se documenter et de s’imprégner de cette atmosphère si particulière que l’on retrouve notamment dans le réalisme des décors et des costumes. La peinture de l’austérité et du tragique de la vie du « petit peuple », le penchant pour la morbidité, la perversité et la mort violente confinent à la définition d’une esthétique de l’« Espagne noire » qui se cristallise dans une expression du vérisme musical qui n’est pas sans faire écho, par certains aspects, à La Navarraise (1893-94) de Massenet.

    Personne - 1
  • LAPARRA, Raoul (1876-1943)
  • Œuvre - 1
  • Jota, La (Raoul Laparra)
  • Colloque - 1
  • Exotisme et art lyrique (2012)