Accueil / Œuvres / Nocturne n° 3 op. 139 (Benjamin Godard)

Imprimer le contenu de la page

Nocturne n° 3 op. 139 (Benjamin Godard)

Date

1892

Texte

Retrouvant le genre du nocturne sept ans après ses deux premiers essais (op. 68 en 1882 et op. 90 en 1885), Godard explore dans son opus 139 (1892) des combinaisons assez différentes de celles de ses prédécesseurs. La mélodie est bien répartie entre les deux mains au sein d’une texture d’accords toute simple qui s’étend jusqu’au sommet du registre de la main droite et redescend dans le registre ténor.