Accueil / Documents / Archives / Lettre d’Antoine-Louis Clapisson à Sylvain Saint-Étienne (juillet 1857)

Imprimer le contenu de la page

Lettre d’Antoine-Louis Clapisson à Sylvain Saint-Étienne (juillet 1857)

Date

1857.7

Description

© fonds Clapisson-Vanier  

[Datation d’une autre main : Paris, le 31 juillet 1857. Clapisson, reçu le]

Mon cher Sylvain St Étienne,
Je voudrais bien voir M. Plouvier, j’ai un changement dans les paroles de la Rose, mais il faut pour qu’il puisse bien s’en rendre compte qu’il entende la musique. Priez donc M. Plouvier de vouloir bien venir causer quelques instants près de mon piano.
Adieu, je compte sur vous et votre bonne amitié,

L. Clapisson

Tous les jours jusqu’à midi.

[Note : cette lettre concerne la romance Ce que chante la rose dont les paroles sont signées par Édouard Pouvier. Elle paraît dans l’Album 1858 de Clapisson auquel Sylvain Saint-Étienne participe également.]

    Personnes - 3
  • CLAPISSON, Louis (1808-1866)
  • PLOUVIER, Édouard (1821-1876)
  • SAINT-ÉTIENNE, Sylvain (1807-1880)
  • Thème - 1
  • Genre – La romance