Accueil / Documents / Articles de presse / L’Art musical, 31 octobre 1888 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

L’Art musical, 31 octobre 1888 [séance publique de l’Institut]

SÉANCE DE L’ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS.

La séance publique annuelle de l’Académie des Beaux-Arts a eu lieu le 20. Après l’exécution d’une ouverture composée par M. Georges Marty, que nous croyons bien avoir précédemment entendue aux Concerts Lamoureux et au Conservatoire (séance des envois de Rome), peut-être même aux derniers Concerts-Pasdeloup, M. Bonnat a prononcé le discours d’usage pour rappeler les pertes que l’Académie a éprouvées et souhaiter la bienvenue aux lauréats ; puis M. Delaborde, l’éminent et sympathique secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts, a lu une notice pleine de tact et de communicative émotion sur la vie et les ouvrages de Victor Massé. […] La séance s’est terminée par l’exécution de la cantate couronnée de M. Erlanger, Velléda, dont nous avons eu déjà l’occasion de parler au moment du concours de composition musicale, et qui a valu à la principale interprète, Mme Caron, un triomphal succès.

    Personnes - 2
  • ERLANGER, Camille (1863-1919)
  • MARTY, Georges (1860-1908)
  • Thèmes - 2
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Prix de Rome – Les envois de Rome
  • Livret - 1
  • Velléda (Fernand Beissier)