Accueil / Documents / Articles de presse / L’Art musical, 6 juillet 1865 [prix de Rome]

Imprimer le contenu de la page

L’Art musical, 6 juillet 1865 [prix de Rome]

PRIX DE ROME. Concours de 1865. Le grand prix de Rome a été remporté, à l’unanimité, par M. Charles Lenepveu, le brillant élève de MM. Ambroise Thomas et Augustin Savard. C’est lundi dernier que la commission chargée de juger les cantates de MM. Pessard, Lenepveu, Lefebvre et Ketten, s’est réunie. Les divers membres composant cette commission, ainsi que le petit nombre d’auditeurs privilégiés qui avaient pu trouver place dans la petite salle du Conservatoire, s’accordent à dire que le concours de cette année a été des plus remarquables, et que les cantates de MM. Pessard et Lefebvre se distinguent, la première, par des qualités mélodiques de premier ordre ; la seconde, par un fini de travail charmant. Celle du très jeune M. Ketten promet également un musicien d’avenir. Quant à la cantate couronnée, qui est la meilleure puisqu’elle a été couronnée, nous en parlerons longuement, quand il nous sera donné de l’entendre avec orchestre, – car nous l’entendrons, on l’assure, – nous en parlerons longuement comme il convient de faire pour une œuvre inspirée, délicatement ciselée, toute imprégnée d’une fraîcheur mélodique délicieuse. – M. Lenepveu doit aussi tous ses remercîments à ses interprètes, M. Capoul, M. Petit et la toute charmante Mlle Roze, qui est jolie comme son nom et qui possède une voix des plus sympathiques. Il doit encore et surtout ses remercîments à ses excellents professeurs, – à M. Savard, le savant musicien, – à M. Ambroise Thomas, le maître aimé et vénéré, qui nous donne un prix de Rome chaque année depuis cinq ans.

    Personnes - 4
  • LEFEBVRE, Charles-Édouard (1843-1907)
  • LENEPVEU, Charles (1840-1910)
  • PESSARD, Émile (1843-1917)
  • RUIZ, Gustave (1840-)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale