Accueil / Documents / Articles de presse / L’Illustration, 14 octobre 1843 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

L’Illustration, 14 octobre 1843 [séance publique de l’Institut]

Académie des Beaux-Arts. Séance annuelle. […] L’Académie des Beaux-Arts n’a pas cru devoir accorder cette année le premier grand prix de composition musicale. Un second prix seulement a été décerné à M. Henri-Louis-Charles Duvernoy, élève de M. Halévy. Sa cantate a été exécutée par Mlle Lavoye, MM. Alexis Dupont et Bouché, soutenus par un excellent orchestre, que dirigeait M. Battu, lieutenant en premier de M. Habeneck à l’Opéra. Ce morceau a paru généralement d’une longueur démesurée. Le jeune auteur n’avait pas sans doute répandu sur son œuvre assez de variété. Son instrumentation est en général bien traitée ; il est bon harmoniste. Comment un élève de M. Halévy ne le serait-il pas ? Comme mélodiste, il est beaucoup plus faible, et ses études, selon nous, doivent tendre désormais à lui faire acquérir ce qui lui manque sous ce rapport. La composition instrumentale de M. Gounod, pensionnaire de Rome, qui a servi d’ouverture à la séance, est assez bien faite ; mais ne peut-on pas lui adresser les mêmes reproches qu’à la cantate de M. Duvernoy ?

    Personne - 1
  • DUVERNOY, Henri (1820-1906)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale