Accueil / Documents / Articles de presse / Le Drapeau blanc, 2 octobre 1825 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Drapeau blanc, 2 octobre 1825 [séance publique de l’Institut]

INSTITUT ROYAL. La séance de l’Académie des Beaux-Arts, présidée par M. le baron Gros, avait attiré hier, samedi, un auditoire beaucoup plus nombreux encore que celui des deux dernières réunions solennelles de l’Académie française. On voyait des dames sur la plupart des bancs destinés aux membres de l’Institut. […] Le sujet du concours pour la composition musicale était : 1° Un contrepoint à la douzième, à deux et à quatre parties ; 2° Un contrepoint quadruple, à l’octave ; 3° Une fugue à trois sujets et à quatre voix ; 4° Une cantate, composée d’un récitatif obligé, d’un cantabile, d’un récitatif simple, et terminé par un air de mouvement. La cantate Ariane à Naxos, précédée d’une excellente ouverture de M. Berton, membre de l’Institut et professeur de l’élève couronné, a été exécutée à grand orchestre, avec un ensemble parfait. Mlle Frémont, élève du Conservatoire, attachée aujourd’hui à l’Académie royale de musique, a chanté ce morceau de manière à mériter tous les suffrages. La cantatrice a brillé surtout dans le récitatif et dans le dernier morceau de chant. Cet ouvrage de M. Guillion, de Meaux, à qui l’Institut décerne le premier grand prix, annonce les plus heureuses dispositions. M. Paris, élève de M. Lesueur, a remporté le second grand prix, et M. Adam, élève de M. Boieldieu, a obtenu le deuxième second grand prix.

    Personnes - 3
  • ADAM, Adolphe (1803-1856)
  • GUILLION, Albert
  • PARIS, Claude-Joseph (1801-1866)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Livret - 1
  • Ariane à Naxos (Vinaty)