Accueil / Documents / Articles de presse / Le Drapeau blanc, 7 octobre 1821 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Drapeau blanc, 7 octobre 1821 [séance publique de l’Institut]

ACADÉMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS. La plus brillante société s’était réunie au palais de l’Institut, pour assister à la solennité de la distribution des grands prix de peinture, de sculpture, d’architecture, de paysage historique et de composition musicale. On était avide, pour ainsi dire, de faire connaissance avec les jeunes athlètes qui ont remporté la palme sur des rivaux qui se présentaient dans la lice avec l’assurance du génie et tout l’éclat de la première École d’Europe. […] Nous avons déjà fait connaître les noms des élèves couronnés et les sujets des concours pour la peinture, la sculpture, l’architecture et le paysage ; il nous reste à parler de la cantate, sujet du grand prix de composition musicale. Il a été remporté par M. Louis-Victor-Etienne Rifaut, de Paris, élève de M. Berton. L’exécution de ce morceau, confiée à la voix pure et fraîche de madame Rigaut-Palar, a électrisé l’auditoire. On a reconnu dans l’heureux élève cette grandeur, cette magie de composition qui brillent dans les chefs-d’œuvre du maître. L’ouverture de l’opéra de Corisandre, de ce célèbre compositeur, a disposé les spectateurs à mieux sentir, à mieux apprécier les efforts et le mérite de M. Rifaut. […] Académiciens, professeurs, élèves, public, tout le monde a eu à se féliciter de cette séance, qui sera mémorable dans les fastes de l’Institut.

    Personne - 1
  • RIFAUT, Victor-Étienne (1799-1838)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale