Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 15 juillet 1866 [prix de Rome]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 15 juillet 1866 [prix de Rome]

Mercredi dernier a eu lieu au Conservatoire le jugement du concours pour le grand prix de composition musicale, année 1866. Le jury, tiré au sort sur une liste de trente noms, comprenant les membres de l’Institut, les anciens grands prix et les compositeurs qui ont fait leurs preuves au théâtre, était composé de : MM. Auber, président ; Ernest Boulanger, grand prix de 1835 ; Duprato, id. 1848 ; Ermel, id. 1823 ; Aimé Maillard, id. 1841 ; Georges Kastner, membre de l’Institut ; Gevaërt, Reyer et Semet. MM. Camille Doucet, directeur de l’administration des théâtres et du Conservatoire ; Emile Perrin, directeur de l’Opéra, et Edouard Monnais, commissaire impérial, assistaient à la séance. Cinq concurrents, admis à prendre part aux épreuves définitives, avaient eu à mettre en musique une cantate à trois personnages, de M. Edouard Vierne, et choisie parmi près de cent envois. Des situations variées et habilement amenées avaient fait distinguer cette cantate, dont le sujet était : Samson et Dalila. Les concurrents ont fait entendre leur travail dans l’ordre de leur admission en loges, savoir : N° 1, M. Ketten. – Exécutants : Mme Meillet, MM. Villaret et David, de l’Opéra. N° 2, M. Ducot. – Exécutants : Mlle Levielli, M. Caron, de l’Opéra, et M. Colin, élève pensionnaire du Conservatoire ; accompagnateur : M. Edmond Duvernoy. N° 3, M. Godard. Exécutants : Mlle Roze, de l’Opéra-Comique ; MM. Villaret et David, de l’Opéra ; accompagnateur : M. Matton. N° 4, M. Hess. – Exécutants : Mlle Girard, de l’Opéra-Comique ; MM. Caron, de l’Opéra, et Jalama, élève pensionnaire du Conservatoire ; accompagnateur : M. Fissot. N° 5, M. Pessard. – Exécutants : Mme Sasse, de l’Opéra ; MM. Ismaël, du Théâtre-Lyrique, et Jollivet, de l’Opéra ; accompagnateur : M. Lavignac. Le grand prix a été décerné à l’unanimité au dernier venu, le n° 5, M. Pessard, élève de M. Carafa. M. Pessard a fait toutes ses études au Conservatoire : en 1862, il a remporté le premier prix d’harmonie et accompagnement, dans la classe de M. François Bazin, et il a reçu, pour le contrepoint et la fugue, les précieux conseils de M. Benoist, professeur d’orgue et d’improvisation. La séance terminée, les membres du jury ont vivement félicité Mme Sasse et M. Albert Lavignac, qui a supérieurement accompagné l’œuvre couronnée.

    Personnes - 3
  • GODARD, Benjamin (1849-1895)
  • HESS, Charles (1844-1926)
  • PESSARD, Émile (1843-1917)
  • Œuvre - 1
  • Dalila (Vierne / Pessard)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Livret - 1
  • Dalila (Vierne)