Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 23 octobre 1881 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 23 octobre 1881 [séance publique de l’Institut]

Hier samedi, à une heure, a eu lieu la séance publique annuelle de l’Académie des Beaux-Arts, sous la présidence de M. Questel. Voici quel en était le programme : 1° Exécution d’une ouverture de M. Paul Hillemacher, pensionnaire de Rome ; 2° Discours de M. le Président et proclamation des prix décernés en vertu de diverses fondations ; 3° Distribution des grands prix de peinture, sculpture, architecture, gravure sur médaille et composition musicale ; 4° Exécution de la scène lyrique qui a obtenu le 1er second grand prix, Geneviève, paroles de M. Éd. Guinand, musique de M. A. Bruneau, élève de M. Massenet. La cantate de M. Bruneau était interprétée par Mlle Isaac, MM. Dereims et Taskin. L’orchestre composé d’artistes de l’Opéra, était dirigé par M. Altès. L’œuvre de M. Bruneau a été chaleureusement accueillie du public et elle méritait de l’être, car, sans afficher de grandes audaces, elle est écrite avec soin et dénote de sérieuses études. C’est, à notre sens, précisément ce que doit prouver une cantate de prix de Rome, et l’auditoire a été assez surpris que le jury n’ait pas été de cet avis et ait cru devoir mettre une restriction à la récompense qu’il décernait à M. Bruneau, en lui refusant le premier grand prix.

    Personnes - 2
  • BRUNEAU, Alfred (1857-1934)
  • HILLEMACHER, Paul (1852-1933)
  • Œuvre - 1
  • Geneviève (Guinand / Bruneau)
  • Thèmes - 2
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Prix de Rome – Les envois de Rome
  • Livret - 1
  • Geneviève (Édouard Guinand)