Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 25 octobre 1840 [Loyse de Monfort de Bazin]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 25 octobre 1840 [Loyse de Monfort de Bazin]

Académie Royale de Musique. La nouvelle direction de l’Opéra déploie la plus louable activité. […] Nous avons dit que M. Léon Pillet avait posé un beau précédent en faisant représenter la scène du lauréat Bazin, Loyse de Montfort. En effet, cette mesure adoptée en faveur des compositeurs couronnés, n’a eu que des approbateurs. Les jeunes musiciens surtout s’applaudissent de pouvoir ainsi se rapprocher du but, de monter en grade et d’arriver immédiatement au théâtre par leurs succès au Conservatoire. Ils en sont satisfaits autant que le sont de jeunes officiers lorsqu’une année de campagne leur est comptée double pour leur avancement. L’innovation dont il s’agit a paru si utile, qu’on a parlé de lui donner de la rétroactivité à l’égard des lauréats des années précédentes. On a conseillé à l’Opéra de donner, après la scène lyrique de M. Bazin, celle de M. Berlioz, dont le sujet était Sardanapale, puis celle de M. Elwart, en remontant ainsi de couronne en couronne. Voilà toujours les jeunes musiciens bien et dûment avertis de donner autant que possible à leur scène lyrique, composée pour le prix, la dimension et l’importance d’un opéra en un acte […]. A.R. 

    Personne - 1
  • BAZIN, François (1816-1878)
  • Œuvre - 1
  • Loÿse de Montfort (Deschamps & Pacini / Bazin)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Livret - 1
  • Loyse de Montfort (Émile Deschamps)