Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 28 octobre 1838 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 28 octobre 1838 [séance publique de l’Institut]

Tous les journaux ont beaucoup parlé de la cantate de M. Bousquet, exécutée samedi dernier à l’Institut ; mais presque tous ont omis de mentionner que le jeune lauréat qui donne de si belles espérances a été d’abord élève de M. A. Elwart, professeur-adjoint au Conservatoire, et l’un de nos collaborateurs. Nous ajouterons que l’ouverture de la Bénédiction nuptiale, de M. A. Elwart, exécutée également à la séance solennelle de l’Institut, a produit un excellent effet, surtout à l’instant du trio-prière intercallé au milieu de la symphonie, et fort bien chanté par MM. Dorelly, Toussaint et Dunant. Du reste, cette ouverture est celle de l’opéra-comique de M. A. Elwart, et le public sera appelé avant peu à lui donner une sanction définitive au théâtre de la Bourse. 

    Personnes - 2
  • BOUSQUET, Georges (1818-1854)
  • ELWART, Antoine (1808-1877)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale