Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 7 novembre 1897 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 7 novembre 1897 [séance publique de l’Institut]

L’Académie des beaux-arts a tenu, le samedi 30 octobre, sa séance publique annuelle, sous la présidence de M. Roty, assisté de M. le comte Henri Delaborde, secrétaire perpétuel. Cette séance s’ouvrait par l’exécution d’un morceau symphonique de M. André Bloch, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome. Après une courte allocution du président et la lecture, par M. Henri Delaborde, d’une notice sur le peintre Elie Delaunay, est venue la proclamation des nombreux prix dont l’Académie est la dispensatrice, et la séance s’est terminée par l’exécution de Frédégonde, la cantate qui a obtenu cette année le grand prix de composition musicale et dont l’auteur est M. Max d’Ollone, élève de MM. Massenet et Ch. Lenepveu.

    Personnes - 2
  • BLOCH, André (1873-1960)
  • OLLONE, Max d’ (1875-1959)
  • Œuvre - 1
  • Frédégonde (Morel / d'Ollone)
  • Thèmes - 2
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Prix de Rome – Les envois de Rome
  • Livret - 1
  • Frédégonde (Charles Morel)