Accueil / Documents / Articles de presse / Le Ménestrel, 9 octobre 1859 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Le Ménestrel, 9 octobre 1859 [séance publique de l’Institut]

SÉANCE ANNUELLE DE L’ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS (Samedi 1er octobre). Samedi dernier a eu lieu à l’Institut, sous la présidence de M. Gatteaux, la séance annuelle de l’Académie des Beaux-Arts pour la distribution des prix et récompenses aux élèves. La séance a commencé par des fragments d’une symphonie de M. Conte, élève de M. Carafa, grand-prix de l’année 1855. Puis, M. Halévy, secrétaire perpétuel, a lu un rapport sur les travaux des pensionnaires de l’Académie impériale de France, à Rome. Ensuite on a procédé à la distribution des grands prix de peinture, de sculpture, d’architecture et de composition musicale. Le public a vivement applaudi les lauréats, notamment le jeune Paladilhe, âgé de quinze ans, dont la cantate, comme on sait, a obtenu une mention honorable. Après la distribution des prix, M. Halévy a lu une notice historique sur la vie et les ouvrages de son défunt confrère et collègue, M. Adolphe Adam. […] La séance a été terminé par l’exécution de la cantate du lauréat de cette année, M. Ernest Guiraud, élève de MM. Halévy et Barbereau. Cette composition, intitulée Bajazet et le joueur de flûte, paroles de M. Ed. Monnais, a eu pour interprètes Battaille, Barbot et Mlle Faivre ; l’auditoire a pu apprécier les qualités qu’elle renferme et les promesses qu’elle fait concevoir.

    Personnes - 2
  • CONTE, Jean  (1830-1888)
  • GUIRAUD, Ernest (1837-1892)
  • Thèmes - 2
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Prix de Rome – Les envois de Rome
  • Livret - 1
  • Bajazet et le joueur de flûte (Édouard Monnais)