Accueil / Personnes / BOCCHERINI Luigi

Imprimer le contenu de la page

BOCCHERINI, Luigi (1743-1805)

Originaire de Lucques, Boccherini grandit dans une famille de musiciens. Après quelques leçons reçues de son père, il est confié à l’abbé Vanucci au séminaire de la cathédrale, et se montre vite suffisamment doué pour être envoyé à Rome auprès du violoncelliste et compositeur Costanzi. Déjà réputé pour ses talents de virtuose, il obtient peu après un poste à la cour d’Autriche, à Vienne. Mais malgré ces débuts prometteurs, il préfère revenir dans sa ville natale en 1764. C’est à cette époque qu’il s’affirme définitivement comme compositeur, notamment avec les oratorios Il Giuseppe riconosciuto et Gioas, re di Giudea . Ce séjour fut toutefois de courte durée : dès 1766, il entreprend un long voyage en Italie du nord, puis à Vienne et à Paris, où il fait sensation au Concert spirituel. Introduit dans les milieux aristocratiques, il est présenté à l’ambassadeur d’Espagne, qui le convainc de partir s’installer à Madrid ; en 1770, il est définitivement engagé par l’infant Don Luis. S’ouvre alors pour lui une intense période créatrice, dominée par une impressionnante série de quatuors et de quintettes à cordes, certains publiés à Paris. Éloigné des principaux centres de création, il approfondit peu à peu un style personnel et intuitif, remarquable par son sens du rythme et de la couleur. Virtuose admiré dans toute l’Europe, il apporta également une importante contribution à l’évolution technique de son instrument. Malgré sa notoriété, il mourut à Madrid dans un relatif dénuement, ses dernières années étant assombries par divers événements politiques et familiaux malheureux.