Accueil / Personnes / DIETSCH Pierre-Louis

Imprimer le contenu de la page

DIETSCH, Pierre-Louis (1808-1865)

Fils d’un fabricant de bas originaire d’Allemagne, Pierre-Louis Dietsch reçoit ses premières leçons musicales au sein de la maîtrise de la cathédrale de Dijon avant de se rendre à Paris pour suivre l’enseignement d’Alexandre Choron. Il entre par la suite au Conservatoire où il fréquente la classe de contrepoint et fugue de Reicha et obtient un premier prix de contrebasse en 1830 (classe de Chenié). Sa carrière débute alors, partagée entre pratiques religieuses (organiste aux Missions étrangères puis maître de chapelle de Saint-Eustache) et lyriques (au Théâtre-Italien puis à l’Opéra, en tant que contrebassiste). Cette double orientation guide d’ailleurs le reste de son parcours : chef de chant (de 1840 à 1860) puis chef d’orchestre de l’Opéra (1860-1863), il est également maître de chapelle à la Madeleine (1849-1865). Dès la fondation de l’école Niedermeyer (1853), prolongeant ainsi l’enseignement de Choron, il dirige plusieurs classes de l’établissement. Il est, à ce titre, le premier professeur d’harmonie de Gabriel Fauré. Sa production en tant que compositeur est résolument dirigée vers la musique religieuse. Le Vaisseau fantôme, opéra en deux actes créé à l’Opéra en 1842 sur un argument de Wagner (que celui-ci réutilisera en 1843 pour Der Fliegende Holländer) apparaît ainsi comme une singularité dans un catalogue essentiellement composé de messes (25) et de motets (32). Dans la continuité de ses tâches de professeur, Dietsch fait aussi paraître des ouvrages didactiques (Manuel du maître de chapelle, 1864) et des compilations d’œuvres à destination des maîtrises et des organistes.

    Œuvre - 1
  • Vaisseau fantôme, Le (Foucher & Revoil / Dietsch)
  • Thème - 1
  • Genre – La musique sacrée au XIXe siècle
  • Articles de presse -  5
  • Journal des débats, 13 novembre 1842 [Le Vaisseau fantôme de Dietsch]
  • La France musicale, 20 novembre 1842 [Le Vaisseau fantôme de Dietsch]
  • La France musicale, 20 octobre 1842 [Le Vaisseau fantôme de Dietsch]
  • Le Ménestrel, 13 novembre 1842 [Le Vaisseau fantôme de Dietsch]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 13 novembre 1842 [Le Vaisseau fantôme de Dietsch]