Accueil / Personnes / JONAS Émile

Imprimer le contenu de la page

JONAS, Émile (1827-1905)

Parisien de naissance, Émile Jonas entre au Conservatoire en 1841 (en même temps qu’Hervé) pour suivre les classes d’harmonie (Bazin), de piano (Le Couppey) et de composition (Carafa). Ses études se concluent sur un deuxième second prix de Rome en 1849. À l’heure où Hervé circule entre église et théâtre, Jonas, de confession juive, rêve d’opérette tout en occupant un emploi d’organiste, puis de directeur de la musique (1855), à la synagogue séfarade de la rue Lamartine. Il est par ailleurs employé au Conservatoire jusqu’à la fin du Second Empire : d’abord en charge d’une classe de solfège (1847), il professe l’harmonie pour les élèves militaires à partir de 1859. Faisant partie, dès les années 1850, du cercle des amis d’Offenbach, il profite de l’ouverture des Bouffes-Parisiens pour présenter sa première œuvre lyrique : Le Duel de Benjamin (1855). Durant les dix années suivantes, il produit pour ce même théâtre six pièces en un acte. Malbrough s’en va-t-en guerre (1867), opéra bouffe en 4 actes co-écrit avec Bizet, Delibes et Legouix, lui ouvre la voie des œuvres de plus grande ampleur. Sommet de sa carrière parisienne, Le Canard à trois becs est créé en 1869 aux Folies-Dramatiques. La période qui suit la défaite de 1870 ne profitant guère aux compositeurs d’opérette, Jonas s’ouvre aux scènes internationales. Cinderella the Younger est commandé par le Gaiety de Londres en 1871 (et repris à l’Athénée deux mois plus tard sous la titre Javotte), puis Le Chignon d’or (1873) et Die Japanesin (1874) sont créés à Vienne. Ses deux dernières partitions datent des années 1880 : La Bonne Aventure (1882, Renaissance) et Le Premier Baiser (1883, Nouveautés).

    Image - 1
  • Émile Jonas
  • Articles de presse -  5
  • Le Ménestrel, 12 août 1849 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 17 juin 1849 [prix de Rome]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 17 juin 1849 [prix de Rome]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 5 août 1849 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 16 juin 1850 [prix de Rome]