Accueil / Personnes / LEVADÉ Charles

Imprimer le contenu de la page

LEVADÉ, Charles (1869-1948)

Né à Paris, Charles Levadé entre au Conservatoire à l’âge de 13 ans. Il y est l’élève d’Albert Lavignac (solfège), Charles-Wilfrid de Bériot et Georges Mathias (piano), Auguste Bazille (accompagnement), Théodore Dubois (harmonie) et André Gédalge (contrepoint et fugue). Il commence ses études de composition avec Jules Massenet dont le départ, en 1896, l’amène à terminer sa formation auprès de Charles Lenepveu. Quand il obtient le premier grand prix de Rome en 1899, avec la cantate Callirhoé, il a déjà fait ses débuts au théâtre, avec Cœur de Magots, une pantomime japonaise créé au Théâtre de la Bodinière en 1895, puis une musique de scène pour la pièce de Georges Courteline Hortense, couche-toi ! en 1897. Si par la suite, Levadé écrit des pièces pour piano, de nombreuses mélodies et chansons, un peu de musique symphonique et quelques œuvres religieuses, il se consacre essentiellement au théâtre. En 1905, sa tragédie lyrique Les Hérétiques est créée à Béziers. Trois « comédies lyriques » sont inspirées par des écrivains célèbres : Anatole France pour La Rôtisserie de la reine Pédauque (1920), Balzac pour La Peau de chagrin qui remporte un grand succès à l’Opéra-Comique (1929) et Théophile Gautier pour Le Capitaine Fracasse (1929). Dans son compte-rendu de La Peau de chagrinLe Ménestrel loue une « partition qui se distingue par sa clarté, son lyrisme mélodique fait d’émotion et de charme, par la qualité exceptionnelle d’une orchestration de théâtre qui ne couvre jamais les voix et peut servir de modèle de goût, d’élégance et de tact ». Levadé meurt à Cabourg en 1948, dans la maison de sa belle-famille.  

    Images - 2
  • Charles Levadé
  • Les Hérétiques à Béziers
  • Œuvres - 2
  • Hérétiques, Les (Herold / Levadé)
  • Peau de chagrin, La (Carré & Decourcelle / Levadé)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Articles de presse -  6
  • Le Ménestrel, 2 juillet 1893 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 1er juillet 1894 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 8 juillet 1894 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 30 juin 1895 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 28 juin 1896 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 2 juillet 1899 [prix de Rome]
  • Document - 1
  • Rapports de l’Académie des beaux-arts sur les envois de Rome de musique (1812-1910)