Accueil / Personnes / PESSARD Émile

Imprimer le contenu de la page

PESSARD, Émile (1843-1917)

Pessard étudia à l’École Niedermeyer avant d’entrer au Conservatoire de Paris où il devint l’élève de Laurent (piano), Benoist (orgue), Bazin (accompagnement et harmonie) et Carafa (fugue et composition). En 1866, il décrocha le premier grand prix de Rome avec la cantate Dalila. Instrumentiste pratiquant la flûte, la contrebasse et les timbales dans divers orchestres, critique musical à L’Événement, il fut aussi inspecteur du chant dans les écoles de la ville de Paris et professeur d’harmonie au Conservatoire (il compta Charpentier, Ravel et Ibert parmi ses élèves). S’il composa des mélodies, de la musique religieuse et des pièces instrumentales, il se consacra surtout à la scène lyrique, où il obtint ses premiers succès à son retour de la villa Médicis (La Cruche cassée, 1870 ; Don Quichotte, 1874). En 1885, il connut l’honneur d’une création à l’Opéra de Paris avec Tabarin. Il adapta des œuvres littéraires célèbres, dont Le Capitaine Fracasse (d’après Gautier, 1878), Tartarin sur les Alpes (d’après Daudet, 1888), Les Plaideurs (d’après Racine, inédit). Il aimait surtout la comédie, comme en témoignent Une nuit de Noël et Mam’zelle Carabin (1893), La Dame de trèfle (1898) ou encore L’Armée des vierges (1902). La préface des Joyeusetés de bonne compagnie (1873) confirme ce tempérament enjoué puisque ce recueil de mélodies « est particulièrement dédié à ces esprits bien équilibrés qui ont précieusement conservé la saine tradition du rire gaulois, à ces galants de bon ton, à ces amoureux de la jeunesse et de franche gaîté, gloire et espérance de notre nation ».

    Images - 6
  • Émile Pessard
  • Émile Pessard (portrait et autographe)
  • Trois Mazurkas pour piano op. 15 (Émile Pessard)
  • L'Institut élit le successeur de Massenet
  • Les professeurs du Conservatoire (1902)
  • Page de titre du quadrille Le Capitaine Fracasse d’après Pessard (Deransart)
  • Œuvres - 5
  • Capitaine Fracasse, Le (Mendès / Pessard)
  • Dalila (Vierne / Pessard)
  • Folies amoureuses, Les (Lénéka & Matrat / Pessard)
  • Tabarin (Ferrier / Pessard)
  • Trois Mazurkas pour piano op. 15 (Émile Pessard)
  • Thème - 1
  • Prix de Rome – Concours de composition musicale
  • Articles de presse -  10
  • L’Art musical, 6 juillet 1865 [prix de Rome]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 9 juillet 1865 [prix de Rome]
  • Le Ménestrel, 15 juillet 1866 [prix de Rome]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 15 juillet 1866 [prix de Rome]
  • L’Art musical, 28 février 1867 [Dalila de Pessard]
  • La France musicale, 24 février 1867 [Dalila de Pessard]
  • Afficher la suite ...