Accueil / Personnes / REBER Henri

Imprimer le contenu de la page

REBER, Henri (1807-1880)

Né à Mulhouse dans une famille d’industriels, Reber entame une carrière scientifique qu’il abandonne pour la musique. D’abord autodidacte, il entre au Conservatoire de Paris en 1828, où il étudie l’harmonie avec Reicha et la composition avec Lesueur. Il enseigne l’harmonie à partir de 1851, la composition à partir de 1862 (Massenet sera son élève) et devient inspecteur des succursales du Conservatoire en 1871. Son Traité d’harmonie, publié en 1862, maintes fois réédité (avec des additions de Théodore Dubois en 1889) est utilisé jusqu’au début du XXe siècle. En 1840, il collabore avec Benoist pour le ballet Le Diable amoureux. Il compose ensuite plusieurs opéras-comiques : La Nuit de Noël, Le Père Gaillard (dont le succès contribue à son élection à l’Institut), Les Papillotes de M. Benoist, Les Dames capitaines. Alors que les musiciens français se montrent soucieux de succès théâtraux, il préfère les genres intimistes. Il donne le meilleur de lui-même dans une cinquantaine de mélodies. La diversité des poètes choisis témoigne de sa large culture littéraire et de son goût pour les textes anciens : Thibaut de Champagne, Charles d’Orléans, Marot et Corneille côtoient ainsi Hugo, Musset et Gautier. Par ailleurs, il laisse quatre symphonies et de nombreuses partitions de musique de chambre, son domaine de prédilection. Il compose notamment un Quintette à cordes, sept trios pour cordes et piano, un Quatuor pour cordes et piano, trois quatuors à cordes. Peu soucieux de se conformer aux goûts de son temps, il est plus classique que romantique, héritier de Mozart, Haydn et Mendelssohn.

    Images - 6
  • Henri Reber
  • Page de titre de la polka Le Père Gaillard d’après Reber (Henrion)
  • Page de titre de la valse Le Père Gaillard d’après Reber (Ettling)
  • Page de titre des deux quadrilles Le Père Gaillard d’après Reber (Schubert)
  • Page de titre du quadrille Les Papillotes de Monsieur Benoist d’après Reber (Lamotte)
  • Page de titre du schottisch Le Père Gaillard d’après Reber (Danièle)
  • Œuvres - 6
  • Papillotes de Monsieur Benoist, Les (Barbier & Carré / Reber)
  • Père Gaillard, Le (Sauvage / Reber)
  • Symphonie n° 3 en mi bémol (Henri Reber)
  • Symphonie n° 4 op. 33 (Henri Reber)
  • Trio avec piano n° 3 en sol mineur op. 16 (Henri Reber)
  • Trio n° 4 en ré majeur « Sérénade » op. 25 (Henri Reber)
  • Thème - 1
  • Institution – Académie des beaux-arts (Institut)