Accueil / Personnes / SÉGUR Joseph-Alexandre de

Imprimer le contenu de la page

SÉGUR, Joseph-Alexandre de (1756-1805)

Joseph-Alexandre-Pierre, vicomte de Ségur, naît à Paris d’une liaison putative entre le baron de Besenval (1721-1791) – ami du maréchal de Ségur (1724-1801) – et de la marquise de Ségur (1729-1778). Comme son frère, le comte Louis-Philippe de Ségur (1753-1830), Joseph-Alexandre est destiné à une carrière militaire. Il entre alors dans les armées du roi de France et devient colonel de régiment, puis maréchal de camp. Par la suite, il quitte l’armée et est élu, en 1789, député de la noblesse aux États-généraux. C’est à cette époque qu’il s’intéresse aux arts. L’œuvre de Ségur compte notamment des romans comme La Femme Jalouse (1790), des pièces de théâtre en vers, telles que Le Fou par amour (1791) et Le Retour du mari (1792), ou encore des chansons. Son goût pour les lettres s’illustre aussi avec l’opéra. Il collabore comme librettiste avec le compositeur Daniel Steibelt (1765-1823). Ensemble, ils remportent un vif succès en 1793 avec l’adaptation de Roméo et Juliette de Shakespeare en opéra. En 1800, ils renouvellent leur entreprise avec la création française de l’oratorio de Haydn, La Création, à Paris. Une des pièces de Ségur, L’Opéra-Comique, est également adaptée en opéra en 1798 par Domenico Della-Maria (1769-1800), sur un livret d’Emmanuel Dupaty (1775-1851). Influencé par la pensée des Lumières, Joseph-Alexandre de Ségur puise aussi son esthétique chez l’abbé Prévost, Voltaire et Laclos, dépeignant les passions avec une simplicité de l’écriture. Bien que trop vite oublié, Ségur est à l’image de son temps : conservateur et moderne.

    Image - 1
  • Opéra comique, L' (Dupaty & Ségur / Della Maria)
  • Œuvres - 2
  • Opéra comique, L' (Dupaty & Ségur / Della Maria)
  • Roméo et Juliette (Ségur / Steibelt)