Accueil / Personnes / WAGNER Richard

Imprimer le contenu de la page

WAGNER, Richard (1813-1883)

Wagner fut sans doute le compositeur qui suscita les réactions les plus extrêmes et les plus contrastées : incompréhension, critiques virulentes et vénération passionnée. En France, il devint un symbole de modernité d’abord grâce aux écrivains, ce dont témoignent notamment les textes de Baudelaire et la Revue wagnérienne créée en 1885 par Édouard Dujardin, à laquelle collaborèrent Catulle Mendès, Villiers de L’Isle-Adam et Mallarmé. De nombreux artistes firent le « pèlerinage » au Festspielhaus de Bayreuth, inauguré en 1876. Si Wagner renouvelle le théâtre lyrique, il commence par assimiler les modèles dramatiques de son temps : Les Fées, l’opéra romantique hérité de Spohr, Weber et Marschner ; La Défense d’aimer, l’opéra-comique et l’opéra bouffe qui marqueront encore Les Maîtres chanteurs de Nuremberg ; Rienzi se coule dans le moule du grand opéra, dont certaines caractéristiques resteront perceptibles dans les partitions de la maturité. À partir du Vaisseau fantôme (créé en 1843), Wagner s’inspire surtout de légendes et de mythes celtes, germaniques ou nordiques, auxquels se mêlent parfois des faits historiques (Tannhäuser, Lohengrin, Tristan et Isolde, L'Anneau des Nibelungen, Parsifal). Afin que le discours soit un constant « art de la transition », il le nourrit de thèmes conducteurs unificateurs (leitmotive), élabore un langage harmonique repoussant toujours plus les résolutions. Par ailleurs, il investit l’orchestre d’un rôle de plus en plus important, afin de commenter le texte chanté, révéler l’inconscient des personnages, annoncer ou rappeler des événements. 

    Images - 78
  • Richard Wagner
  • Caricatures de Wagner
  • Franz Liszt et l'éclosion de Richard Wagner (Georges Villa)
  • Liszt accompagné par Wagner et von Bülow
  • Richard Wagner chef d'orchestre (Otto Böhler)
  • Richard Wagner et la caricature
  • Afficher la suite ...
    Œuvres - 20
  • Am stillen Herd aus "Die Meistersinger von Nürnberg" S. 448 (Franz Liszt)
  • Aus Richard Wagner’s ‟Lohengrinˮ und ‟Tannhäuserˮ Paraphrase op. 35 (A. Jaëll / Wagner)
  • Crépuscule des dieux, Le (Ernst / Wagner)
  • Der Ritt der Walküren, transcription pour piano de la Chevauchée des Walkyries (Brassin / Wagner)
  • Deux Improvisations sur Rienzi (A. Jaëll / Wagner)
  • Isoldes Liebestod aus Tristan und Isolde S. 447 (Liszt / Wagner)
  • Afficher la suite ...
    Thème - 1
  • Courant – Le wagnérisme en France
  • Colloque - 1
  • L'Opéra-Comique, trois cents ans de création (2015)
  • Étude - 1
  • Candoni, Jean-François – Richard Wagner et le Grand Opéra français
  • Article de presse -  1
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 27 février-1er mai 1842 [La Reine de Chypre d'Halévy]
  • Document - 1
  • Dubois, Théodore – Souvenirs de ma vie : extraits (1912)