Accueil / Thèmes / Compositrices

Imprimer le contenu de la page

Compositrices

Plus encore que celle de leurs homologues masculins, la mémoire des compositrices françaises du XIXe siècle s’est complètement perdue et ce n’est qu’à la faveur de recherches et de projets discographiques récents que s’opère peu à peu leur redécouverte. Ces entreprises ont permis de mettre en lumière le fait qu’en dépit des pressions sociales exercées sur les femmes de cette époque (au premier rang desquelles le mariage et la maternité), qui représentèrent autant d’obstacles à la carrière de compositrice, il existe un corpus quantitativement et qualitativement important de pièces dues à des compositrices. Largement tenues à l’écart des scènes lyriques – dont la conquête représente alors le couronnement d’une carrière –, les compositrices se sont davantage consacrées aux genres de la musique pour piano ou de la musique de chambre. Et si les femmes furent bien représentées dans les classes d’harmonie, de contrepoint et de composition du Conservatoire de Paris tout au long du XIXe siècle, il fallut attendre 1913 pour voir Lili Boulanger devenir la première femme détentrice d’un Premier Prix de Rome – encore qu’il fut délivré ex aequo avec le compositeur Delvincourt.