Accueil / Thèmes / Instruments à vent – Musique pour ensemble à vent

Imprimer le contenu de la page

Instruments à vent – Musique pour ensemble à vent

Si l’imaginaire associe volontiers la musique pour instruments à vent au répertoire militaire et à celui – populaire – d’harmonies et de fanfares, c’est qu’on oublie qu’à la fin du XVIIIe siècle elle représentait le nec plus ultra de la mondanité aristocratique. Les ensembles d’instruments à vent accompagnaient le quotidien des familles princières du lever (c’est « l’aubade », sous les fenêtres) au coucher, en passant par la chasse, les promenades au jardin (c’est la « sérénade », donnée depuis les bosquets), les repas (c’est la « musique de table », jouée depuis les salles attenantes) et les bals (c’est le « divertissement », exécuté sur des tribunes masquant les musiciens aux yeux des convives). Le répertoire joué est rarement original. On préfère les arrangements d’opéras et de ballets à la mode. La qualité et l’inventivité de ces transcriptions méritent que l’on s’y attarde désormais au concert et rappellent le sérieux avec lequel étaient traités ces orchestres miniatures. La génération de Gounod, d’Indy, Dubois et Caplet se fit plus tard l’auteur de pièces originales parfois spectaculaires.

    Images - 3
  • Chanson et danses. Divertissement pour instruments à vent op. 50 (Vincent d'Indy)
  • La société de musique de chambre pour instruments à vent
  • Magasin de musique : établissemen Gautrot
  • Œuvres - 12
  • Chanson et danses. Divertissement pour instruments à vent op. 50 (Vincent d'Indy)
  • Dixtuor en ré majeur op. 14 (Georges Enesco)
  • Grand Quatuor n° 1 op. 2 (Edmond Juvin)
  • Idylle (Lucien Durosoir)
  • Nonette n° 2 en ut mineur pour cuivres (Félicien David)
  • Octuor à vent op. 96 (Antoine Reicha)
  • Afficher la suite ...
    Personne - 1
  • ONSLOW, George (1784-1853)