Accueil / Thèmes / Lieux de musique – salle Favart

Imprimer le contenu de la page

Lieux de musique – salle Favart

Édifiée sur un terrain appartenant au duc de Choiseul et inaugurée en 1783 en présence de Marie-Antoinette, la première salle Favart (1783-1838) fut construite pour l’Opéra-Comique. Lors de la réunion des troupes des théâtres Feydeau et Favart en 1801, la nouvelle société s’installa au théâtre Feydeau et, sur ordre du gouvernement, la salle Favart fut cédée à l’Opera Buffa. Après le départ des Italiens (1804), la salle resta sans activité pendant quelques années puis le banquier Delamare, qui en était devenu le propriétaire en 1807, la loua à bail. Elle abrita la troupe du Théâtre-Italien (1815-1818), celle de l’Odéon (1818-1819), celle de l’Opéra (1820-1821) puis, à nouveau, celle du Théâtre-Italien (1825-1838), qui y resta jusqu’à l’incendie qui détruisit la salle (15 janvier 1838). Conçue par l’architecte Théodore Charpentier en faveur de l’Opéra-Comique et construite sur le même emplacement que la précédente, la deuxième salle Favart fut inaugurée le 16 mai 1840. Le ton général était le bleu clair, les fauteuils et les loges étant recouverts de damas bleu. Elle pouvait accueillir jusqu’à 2000 spectateurs. Critiquée en raison de l’absence de dégagements, elle fut restaurée à plusieurs reprises, mais les travaux de plus grande envergure n’eurent lieu qu’en 1879 (élargissement du foyer et des coulisses, amélioration de l’éclairage). Malgré ces améliorations, un violent incendie détruisit la salle le 25 mai 1879. On décida alors d’édifier, toujours au même emplacement, un nouveau théâtre pour l’Opéra-Comique. L’architecte Louis Bernier remporta le concours, malgré les réserves émises par l’un des rapporteurs, Charles Garnier. Les travaux commencèrent en janvier 1894 et se poursuivirent pendant quatre ans. Si elle était plus petite que la salle précédente (1500 places), les dégagements étaient beaucoup plus soignés. La troisième salle Favart fut inaugurée le 9 décembre 1898, sous la direction d’Albert Carré, en présence du président de la République Félix Faure. 

    Images - 20
  • Lucien Fugère en Bartholo devant la salle Favart
  • Opéra-Comique : artistes en représentation
  • Scène d'Angélique et Médor (Thomas) à l'Opéra-Comique
  • Scène de Zampa (Hérold) : fresque du grand foyer de l'Opéra-Comique
  • La mise en scène à l'Opéra-Comique (décors et scènes divers)
  • Opéra-Comique : chez le chef électricien
  • Afficher la suite ...
    Œuvres - 86
  • Amour africain, L' (Legouvé / Paladilhe)
  • Amour médecin, L' (Monselet / Poise)
  • Angélique et Médor (Sauvage / Thomas)
  • Bataille d'amour (Daclin & Sardou / Vaucorbeil)
  • Bon Roi Dagobert, Le (Rivoire / Samuel-Rousseau)
  • Bonhomme Jadis, Le (Franc-Nohain / Jacques-Dalcroze)
  • Afficher la suite ...
    Thèmes - 3
  • Institution – Opéra-Comique de Paris
  • Institution – Théâtre-Italien de Paris
  • Opéra – L’opéra-comique
  • Articles de presse -  6
  • L’Art musical, 28 février 1867 [Dalila de Pessard]
  • Le Ménestrel, 24 février 1867 [Dalila de Pessard]
  • Le Ménestrel, 24 janvier 1869 [Daniel de Rabuteau]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 24 février 1867 [Dalila de Pessard]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 24 janvier 1869 [Daniel de Rabuteau]
  • Revue et Gazette musicale de Paris, 27 janvier 1867 [Dalila de Pessard]