Home / Opere / Légende (Lucien Durosoir)

Stampare il contenuto della pagina

Légende (Lucien Durosoir)

Data

1923

Testo

Légende, brève pièce pour piano, date de 1923. C’est la première œuvre que Lucien Durosoir écrit pour le piano seul ; trois ans après, il terminera Aube, Sonate d’été, très importante sonate pour cet instrument. Une centaine de mesures au total égrènent une narration où se mêlent mouvement et rêverie. Le cadre légendaire, l’atmosphère lointaine et mystérieuse sont créés d’emblée par la tonalité principale, la bémol majeur, conjuguée à une lente ascension mélodique à la main gauche. La voix d’un conteur évoquant un passé enseveli dans une lointaine mémoire, semble s’élever à la main droite. L’épisode « Assez mouvementé » en la majeur offre, au milieu de l’œuvre, une brève trouée de lumière et d’action ; le rythme, si doucement balancé jusque-là, prend l’autorité nécessaire au récit des hauts faits… Le temps d’un rêve et revient la bémol majeur, « Lent et expressif ». L’épopée s’efface, ne laissant que son souvenir…