Aller au contenu principal

Jean CRAS

1879 - 1932

Compositeur

Date naissance :
Date décès :

Né et mort à Brest, Jean Cras est indissociable de l’élément marin, plus encore que Rimski-Korsakov et Roussel. Bien qu’il ait tôt manifesté des aptitudes pour la musique, il perpétue la tradition familiale en entrant à l’École navale en 1896 (son père est chirurgien dans la marine). Lors d’un séjour à Paris en 1900, il rencontre Duparc qui, frappé par ses dons, lui donne des cours quasi quotidiens pendant trois mois (ce sera sa seule formation en composition). Il continue toutefois sa carrière militaire avec une bravoure qui lui vaut d’être décoré pendant la Première Guerre mondiale. Il devient contre-amiral en 1931, puis major général du port de Brest. La mer lui inspire de nombreuses partitions, comme Journal de bord et Soirs sur la mer (deux pièces orchestrales de 1927 et 1929), ou le « drame lyrique » Polyphème (1912-1918). Cet opéra (le seul de Cras) obtient le premier prix du Concours musical de la Ville de Paris en 1921, ce qui lui permet d’être représenté à l’Opéra-Comique l’année suivante. Il apporte ainsi au compositeur une reconnaissance qui lui faisait encore défaut. En dépit de sa carrière bicéphale, Cras se tient au fait des courants artistiques de son temps, tout en revendiquant son indépendance. Au départ pétrie de franckisme, sa musique prend peu à peu des teintes plus impressionnistes, où se mêlent des références à la culture celtique, l’expression de sa foi catholique et un parfum exotique, souvenir de ses voyages dans des contrées lointaines (L’Offrande lyrique sur des poèmes de Tagore, Quintette pour cordes et piano, Suite en duo pour flûte et harpe, Quintette pour flûte, harpe et trio à cordes).

Permalien

https://www.bruzanemediabase.com/node/7476

date de publication : 26/09/23