Aller au contenu principal

Kassya

Compositeur(s) / Compositrice(s) :
Librettiste(s) :
Date :
Formation musicale :
Institution :

Opéra en 4 actes et 5 tableaux créé à l'Opéra-Comique (salle du Théâtre-Lyrique). Achevé par Jules Massenet.

Après le succès de Lakmé en 1883, Delibes se tourne vers une autre forme d’exotisme : séduit par les musiques d’Europe centrale, il travaille avec ses amis Gille et Meilhac à un nouveau projet tiré de Frinko Balaban, une nouvelle de l’écrivain galicien Léopold von Sacher-Masoch. En 1846, aux confins de la Pologne et de l’Ukraine, le paysan Cyrille tombe amoureux d’une bohémienne, Kassya, qui le trahit pour épouser le comte de Zevale. Exilé par son rival, Cyrille revient à la tête d’une révolte paysanne et envahit le château. Après avoir laissé la vie sauve à Kassya, il s’en retourne épouser sa lointaine cousine qui l’a toujours attendu. Delibes a mené un vrai travail d’enquête ethnomusicologique sur le terrain, lors d’un voyage en 1885 et grâce à ses échanges avec les musiciens polonais. Son opéra est semé de chœurs, de chants ou de danses inspirés du folklore galicien. La composition de Kassya, commencée en 1886, n’a cependant pas été sans mal, interrompue notamment par l’incendie et le changement de direction de l’Opéra-Comique en 1887. Finalement créée en 1893, deux ans après la mort prématurée du compositeur, l’opéra a pâti de venir au jour dans une ambiance de wagneromanie au milieu de laquelle sa facture classique, mêlant les passages lyriques et des chœurs ou des ensembles très opéra-comique, a semblé complètement dépassée. Retirée après 8 représentations, Kassya, n’a jamais été reprise à la scène. Seul le ballet a été donné à l’Opéra-Comique et souvent radiodiffusé. La version concert donnée en 2018 à Montpellier, malgré la qualité de l’interprétation, n’a pas déchaîné l’enthousiasme des critiques du XXIe siècle. 

Documents et archives

Livret de mise en scène

Kassya [mise en scène]

Page de titre

Kassya (Delibes)

Voir les 2 documents répertoriés